Skip to content Go to main navigation Go to language selector

Le Danemark choisit les systèmes d'entraînement réel de Saab

Saab et le ministère danois de la Défense, l'Organisation des acquisitions et de la logistique (DALO), ont conclu un accord-cadre portant sur des solutions d'entraînement en conditions réelles. L'accord-cadre a une durée de 15 ans, avec une option pour 5 années supplémentaires. La valeur potentielle de la commande est d'environ 550 millions de couronnes danoises sur la période de 15 ans.

L'accord-cadre permettra aux forces armées danoises de passer des commandes pour tous les équipements nécessaires aux solutions d'entraînement en conditions réelles de Saab afin d'établir un contrôle d'exercice mobile (EXCON). L'accord couvre également l'assistance sur site, le service, les pièces de rechange, la réparation et la formation.

L'objectif de cet accord est de permettre à l'armée danoise de réaliser des exercices d'entraînement en conditions réelles où l'effet des armes aura un impact réaliste et simulé sur les manœuvres afin de renforcer l'entraînement de l'armée.

"Cet accord permettra à l'armée danoise de disposer de solutions de formation flexibles, leaders sur le marché, et de la capacité de formation requise. Nos solutions de formation leur permettront de s'entraîner de manière totalement déployable au point de besoin, et aussi proche de la réalité que possible, tout en restant totalement interopérable avec les autres nations", déclare Åsa Thegström, responsable de l'unité commerciale Entraînement et Simulation de Saab.

"Cette solution améliorera notre capacité d'entraînement et garantira notre possibilité à long terme d'entraîner nos forces, à l'intérieur comme à l'extérieur des frontières, avec nos nations alliées pour une longue période à venir. Elle assurera également un retour d'information et une intégration immédiats des différentes entités sur le champ de bataille, offrant des exercices d'un réalisme total et un effet d'entraînement maximal. Il est très important pour nous que l'intégration et l'interopérabilité totales avec les systèmes de véhicules actuels déjà utilisés reposent sur le fournisseur du système permettant une utilisation opérationnelle complète au niveau national et international", déclare René Ulbjerg Toft, directeur technique adjoint, aide au commandement, DALO.